« 51 choses que votre mère vous a appris sur l’inbound marketing », de Chad Pollitt

51 Things Your Mother Taught You About Inbound Marketing: A Marketing Primer for the Social Age Couverture du livre 51 Things Your Mother Taught You About Inbound Marketing: A Marketing Primer for the Social Age
Chad Pollitt
Marketing
DigitalRelevance
15janvier 2014
Format Kindle
122
Amazon Media
Propriétaire de site web, éditeur
Débutant
Anglais

Et si votre mère était la meilleure spécialiste d'Inbound marketing ?

Chad Pollitt se souvient des conseils de sa mère tels que « mange des légumes » ou « ne dit pas grossièreté » et les détourne pour nous prodiguer ses propres conseils sur des sujets aussi variés que :

  • la différence entre Outbound et Inbound
  • le marketing de contenu
  • le marketing sur les médias sociaux
  • le SEO
  • l'optimisation du taux de conversion
  • les techniques d'automatisation en marketing

Les + :

  • Un véritable tour de force qui offre un sympathique panorama des bonnes pratiques à respecter dans le domaine.
  • Illustrations et typo années 50

Les - :

  • Pas assez détaillé.
  • Un peu tiré par les cheveux par moment.

Qui est l’auteur, Chad Pollitt ?

Chad Pollitt est professeur de marketing, co-fondateur de Relevance et auteur entre autre du «Content Promotion Manifesto ».

Plan du livre et citations

Il y a six chapitres principaux, lesquels sont subdivisés en dix sections à partir du chapitre deux. Il y a total 51 sections qui correspondent à 51 conseils. Les conseils sont repris sous forme condensée à la fin de chaque chapitre.

Comme il serait trop long et peu respectueux du travail de l’auteur de détailler ses 51 conseils, je vais me contenter de vous fournir un exemple pour chaque chapitre, ce qui devrait suffire à vous donner un bon aperçu de la logique et du sens de l’humour de l’auteur.

Chapitre 1 – Ce que pense votre mère de l’outbound marketing

À propos de l’outbound marketing :

« Votre mère vous dirait probablement, qu’il est grossier et malpoli d’interrompre quelqu’un. Cependant, depuis son invention, le marketing s’est consacré totalement à l’interruption des conversations des autres, du moins jusqu’à maintenant. »

N’oublions pas que notre mère adopte le point de vue du bon sens et de la politesse, c’est-à-dire celui des inbound marketers.

Chapitre 2 – Le marketing de contenu : un incontournable du petit-déjeuner

N° 1 : « Mange tes légumes ! »

legumes 51 conseils
Mange tes légumes !

Les végétaux sont essentiels pour être en bonne santé.

« Votre mère vous disait constamment de manger des végétaux, et bien c’est la même chose quand le spécialiste d’inbound marketing vous souffle à l’oreille de créer du contenu TOFU ».

TOFU signifie Top Of The Funnel, c’est-à-dire en haut de l’entonnoir (de vente). Un bon moyen mnémotechnique pour se souvenir qu’il faut produire beaucoup de contenu pour les futurs prospects est un peu moins pour le milieu, MOFU, et le bas BOFU de l’entonnoir.

Chapitre 3 – Le marketing par les médias sociaux : la cour de récréation de l’école

N° 20 : « Si tu es trop malade pour aller à l’école, tu es trop malade pour jouer dehors »

Avant d’aller jouer dehors sur les médias sociaux, il faut s’assurer d’avoir un site web robuste en bonne santé avec du contenu suffisamment distrayant et informatif.

Chapitre 4 – Le SEO : un petit tour à la librairie

N° 28 : « Porte toujours des sous-vêtements propres au cas où tu aies un accident »

« Porter des sous-vêtements propres c’est la même chose que faire du SEO white hat »

Évidemment, le jeu de mot fonctionne beaucoup mieux en anglais, mais vous aurez compris. En cas de changement d’algorithme de Google ou d’enquête globale sur les mauvaises pratiques, vous continuerez à faire bonne figure, contrairement à vos concurrents.

accident 51 conseils
Gare aux accidents !

Chapitre 5 – L’optimisation du taux de conversion : allons faire nos courses à l’épicerie

N° 37 : « Les lits ne sont pas faits pour qu’on saute dessus »

« Nous savons tous que les lits ne sont pas conçus pour être des trampolines, c’est ce que notre mère nous a dit. De la même façon, les pages de destination n’aiment pas le rebond »

Landing pages aren’t made for bouncing, est plus drôle en anglais que dans ma tentative de traduction.

Chapitre 6  -Automatisation du marketing : c’est l’heure du dîner

N°45 : « À force de faire des grimaces, tu vas te retrouver coincé »

« Même s’il est peu probable que le visage un enfant se retrouve un jour coincé parce qu’il refait trop grimaces, il est tout à fait possible que cela arrive à votre processus de qualification des prospects »

Chapitre 7 – Inbound Marketing : une histoire avant de s’endormir

N°51 : « Je t’aime tellement !!! »

« On dit que l’amour d’une mère ne connaît pas de limites. Si vous vous y prenez bien avec votre inbound marketing, vos clients eux aussi aimeront votre marque. »

Critique

Honnêtement, c’est souvent un peu tiré par les cheveux. Il faut parfois faire un effort de réflexion pour réussir à comprendre l’analogie. Cependant, même si l’on a parfois l’impression de lire un exercice de style ou un morceau de bravoure de marketing, certaines réflexions pleines de bon sens mérite d’être méditée.

En raison de la brièveté de l’ouvrage, certains points ne sont pas assez développés. Je pense en particulier aux techniques d’automatisation de marketing, qui échappent à peu près totalement au content marketer de base (et à fortiori aux rédacteurs web).

En fait, on ne peut comprendre ce dont parle l’auteur, que si l’on a déjà des connaissances dans les domaines abordés. C’est la limite de ce genre d’ouvrage : trop court pour un débutant, trop simple pour un avancé.

Vous noterez que sa conception de l’inbound marketing est la même que celle d’Hubspot.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *