« The Content Code », de Mark Schaefer

Couverture du livre The Content Code
The Content Code Couverture du livre The Content Code
Mark W. Schaefer
Internet marketing
Mark W.\Schaefer
5 March 2015
258
Toute personne créant du contenu sur un site web
Anglais

 

«The Content Code» a été écrit par Mark Schaefer pour aider les créateurs de contenu à faire face au content shock.

Si vous ne voyez pas de quoi je parle, je vous incite à lire  mon article sur le content shock, mais si vous n’avez pas le temps, sachez que cette expression désigne l’inflation récente de la production de contenu et sa conséquence : il est de plus en plus difficile de conserver l’attention de son public et d’obtenir du trafic sur son site grâce au moteurs de recherche.

Pour Mark Schaefer « un des mythes persistants dans le marketing actuel est que le contenu est roi », c’est-à-dire qu’il suffit d’écrire du contenu de qualité et d’attendre que les lecteurs affluents sur son blog ou sur son site.

Il se réfère à la formule de Jonathan Perelman de Buzzfeed «Content is king, distribution is queen and she wear the pants» (source), ce qu’on peut traduire par « le contenu est roi, mais la distribution [de ce contenu] est la reine, et c’est elle qui porte la culotte ».

En clair : ce sont les efforts de distribution et de promotion du contenu (à travers les réseaux sociaux, la publicité, les partenariats, etc.) qui déterminent désormais le succès d’une plate-forme de contenu.

Mark Schaefer nomme cet effort «content ignition».

 

Le Content Code comporte un ensemble de pistes à explorer : construire un marque, acquérir un public fidèle, travailler son SEO, etc., afin de mettre toutes les chances de son côté pour promouvoir son contenu et survivre au content shock.

Je présente cette ensemble de recommandations dans l’article intitulé B.A.D.A.S.S., le code qui va booster votre contenu.

Nombre de recommandations figurent sur le blog de Mark Schaefer, mais si vous voulez gagner du temps, je vous suggère d’acheter le livre. Celui-ci est bien construit et rédigé dans un style très plaisant avec la petite touche d’humour et d’empathie qui ont fait le succès de cet auteur.

Attention : l’application de toutes ses préconisations est très chronophage et n’est donc pas forcément appropriée. Un blogueur solitaire sur un site de niche, n’aura ni les besoins ni les moyens d’une équipe de 10 personnes œuvrant sur un site soumis à une forte concurrence.